Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Cercle Belgo-Africain pour la Promotion Humaine - Page 5

  • Cameroun - Négligence judiciaire: 10 années de prison pour décision introuvable

    Prison_Kodengui110110200.jpgAristide Fokam a déjà passé 17 ans en prison et pourtant initialement il avait écopé de 07 ans d’emprisonnement ferme. I-Quand la grosse disparaît dans le circuit...Ce mardi 18 juin 2013, Aristide Fokam se ronge les doigts à la prison centrale de Bafoussam. Condamné à 12 ans de prison par le tribunal de grande instance de la Menoua en 1995 et à 2 ans de prison en 1997 par la même juridiction, Aristide Fokam avait interjeté appel à la suite duquel sa première peine avait été réduite à cinq ans. Seulement, faute de présentation de l'arrêt de cette Cour, il est encore incarcéré Aristide Fokam, 42 ans et mis sous mandat de dépôt à la prison centrale de Bafoussam depuis le 28 janvier 2001 pense que sa place ne devrait plus être dans ledit milieu carcéral. Surtout qu’avant d’être transféré à la prison centrale de Bafoussam, il avait déjà séjourné pendant six ans à la prison de Dschang.

    Lire la suite

  • Cameroun,Violation des droits de l'Homme: Le cas Enoh Meyomesse à l’Onu.

    ENOH_MEYOMESSE.jpgLe ministre des Relations extérieures s’est expliqué sur l’arrestation et la condamnation de l’écrivain incarcéré à Kondengui. Le 2 mai dernier, le gouvernement Camerounais a été convoqué par le conseil des droits de l’Homme des Nations Unies chargé de l’examen périodique universel. Cette convocation intervient à la suite d’un plaidoyer déposé le 12 octobre 2012 par les associations Pen international, Internet sans frontière et le Comité de protection des journalistes (Cpj), toutes membres de la plate-forme « Libérez Enoh ! ». Le gouvernement camerounais était représenté à cette audience par le ministre des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo. Tandis que le président d’Internet sans frontière s’est exprimé au nom de la plate-forme « Libérez Enoh ! ».

    Lire la suite

  • Belgique, Conférence ,asbl Sigata espoir et CEBAPH: Comment créer son emploi dans un contexte de crise? le 9 mai prochain

    Conference_Cebaph_LLN020513600.jpgCréer son emploi en temps de crise n’est pas forcément une idée folle. Créer son propre emploi, être son propre patron, avoir confiance en l’avenir, croire en son projet sont autant d’atouts et d’éléments qui vous feront sauter le pas.Le 9 mai prochain à l'initiative des asbl Sigata espoir et CEBAPH (Cercle Belgo-Africain Pour la Promotion Humaine) dans la Salle du Placet sise à la Rue des Sports 6, B-1348 à Louvain-la-Neuve de 19H30 à 22H se tiendra une conférence sur le thème:Comment créer son emploi dans un contexte de crise? 

    Lire la suite

  • Affaire Thierry ATANGANA, contre Etat du Cameroun:la loi a été violée, la réaction du CEBAPH

    Michel_Thierry_Atangana2007.jpgAprès son entretien le 30 janvier 2013 avec le Président Français M. François HOLLANDE au sujet de l’affaire Michel Thierry ATANGANA, le Chef de l’Etat du Cameroun M Paul BIYA, s’adressant aux journalistes au perron de l’Elysée déclare : « Son affaire est en instance. Il a fait appel et il a saisi également la Cour suprême. Nous attendons la décision de la Cour suprême pour voir ce qu’il y a lieu de faire. Notre souci c’est qu’il y ait le maximum de gens libres, mais je ne veux pas contrarier les décisions de justice »

    Lire la suite

  • Récente visite de Paul Biya en France: La réponse de François Hollande à la diaspora progressiste camerounaise

    Hollande070712300.jpgDu 28 janvier au 05 février 2013, Paul Biya, le président du Cameroun, a effectué une visite de travail en France avec au programme, une audience avec le Président français François Hollande, une rencontre avec le patronat français le MEDEF, et un échange avec des Camerounais proches de sa chapelle politique. Bien avant cette visite, le 20 janvier 2013 par courrier déposé entre les mains du l'ambassadeur de France à Bruxelles et expédié également par voie postale, nous, Cercle Belgo-Africain pour la Promotion Humaine (CEBAPH),Collectif National contre l'Impunité au Cameroun (CNI),APJE (Association pour la Promotion de la Justice et de l'Éducation),Mouvement de Février 2008 (MF 2008),Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers Politiques au Cameroun (CCL Libération),Fondation Moumié (FM), avions dénoncé la présence de ce chef d'Etat africain en France

    Lire la suite

  • condamnation injuste de Théophile Nono : Demande d’intervention urgente auprès des autorités camerounaises et des organisations internationales

    Theophile_Nono180313300.jpgL'asbl CEBAPH (Cercle Belgo-Africain pour la Promotion Humaine) vient d’être saisie  par le  FFCI (Frontline Fighters for Citizens Interest), organisation de  défense des droits humains au Cameroun, de la condamnation de M. Théophile NONO un défenseur des droits de l’Homme à un an d’emprisonnement ferme, 50000FCFA d’amende et aux dépens liquidés à 42900 FCFA  ainsi que au paiement d’un million de franc CFA pour préjudice matériel et moral à M TAKAM Joseph, dans le jugement N°1912/COR du 1er Octobre 2012 du Tribunal de première instance de Bafoussam.(Chef lieu de la région de l'Ouest-Cameroun, Ndlr)

    Lire la suite