Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Nicaragua: Cinq ans de prison requis par le juge contre Mary Frinwie Atanga et Joseph Tchamani Magloire, pour trafic illégal de migrants

La défense de Mary Frinwie Atanga et son compagnon, Joseph Tchamani Magloire, en plus de confirmer la peine minimale exige leur expulsion du Nicaragua.

C'est avec les larmes aux yeux que madame Mary Frinwie Atanga a affirmé devant un juge au Nicaragua qui l'a déclarée coupable le 20 mars dernier de crime de trafic illégal de migrants que " toute femme qui a perdu son unique enfant est comme un lion blessé".

Le verdict de culpabilité pour Atanga et son compagnon a été rendu le 22 mars dernier par le juge Ernesto Rodríguez Mejía, nous rapporte une source locale. Selon la même source, le juge a affirmé aux avocats que la sentence n'était pas encore prête et qu'il les informerait en temps utile de la nouvelle date de sa lecture.

Dans ce procès, des Nicaraguayens étaient également appelés à la barre. Yasser Byron Garcia et Jarquín. Ils sont accusés de racket et complicité pour avoir facilité le transport des migrants non autorisés à séjourner au Nicaragua et qui se trouvaient tous au moment de l'altercation entre les gardes frontières et eux dans leurs véhicules en partance pour les USA.

Le juge Rodriguez a déclaré que les témoignages et les preuves documentés contre les étrangers et les nationaux présentés au procès par l'accusation avaient été «concluants ».

A son tour, l'Accusation a fait valoir que les Camerounais sont "les présumés dirigeants d'un groupe criminel dédié au trafic illégal de migrants du Congo, en Afrique, vers les Etats-Unis". Mary Frinwie Atanga a été choisie par le réseau des trafiquants des êtres humains afin d'envoyer son fils au Nicaragua pour pistonner les migrants vers leur entrée aux USA.

« Je me demande si je peux me permettre de retourner au Cameroun avec le corps de mon fils. Je viens du Cameroun, et non du Congo », a déclaré Mary Frinwie Atanga avant d'entendre le verdict de culpabilité pour le crime qu'on lui impute.

Comme indiqué par l'armée nicaraguayenne dans un communiqué, Mbang Atanga était un migrant irrégulier et voyageait avec sa sœur Azeh Maclaire et dix autres Africains pour les États-Unis.

Azehfor Mbang Atanga, 23 ans, a été tué le 29 septembre à 3h20 alors qu'il tentait de franchir la frontière depuis le Costa Rica, a indiqué la police de Managua. Le véhicule des passeurs qui l'accompagnaient a été pris en chasse par des agents et il a été tué au cours d'une fusillade.
Sa mère et son compagnon Joseph Tchamani munis d’un visa d’entrée au Nicaragua obtenus depuis l’ambassade du Nicaragua en Belgique, ont été conduits le 6 décembre à la morgue de Managua, où ils ont constaté sur le corps de nombreuses mutilations. Après avoir interrogé la police, le couple a été sommé de quitter les lieux et escorté jusqu'à son hôtel, où ils ont été arrêtés quelques jours plus tard.

Dans un communiqué, la police avait classé le défunt (Azehfor Mbang Atanga) parmi les membres de l'organisation criminelle alors qu'il était initialement reconnu comme un migrant illégal.

Joseph Tchamani lui-même est aussi accusé d'en être membre, tandis que Mary Atanga est décrite comme "résidente à Molenbeek, quartier considéré à haut risque, et liée à des activités délictives".

Pendant le procès, Monsieur Enrico Alejandro Targa Sasso, consul honoraire de la Belgique au Nicaragua, représentant ses concitoyens y était présent. L'on a aussi noté l'absence des autorités consulaires camerounaises compétentes en Amérique latine.

La peine demandée par le bureau du procureur est de cinq ans de prison et sera prononcée dans les jours prochains .

Toutes les audiences de ce procès ont eu lieu à huis clos, sans accès aux médias.

L’asbl CEBAPH (Cercle Belgo-africain Pour la Promotion Humaine) continue à dénoncer ce procès et cette accusation "totalement absurde" et demande aux autorités belges d'intervenir.

Bruxelles le 08 avril 2018.

Pour l'asbl CEBAPH
Hugues SEUMO , Secrétaire général
Contact : asblcebaph@gmail.com
GSM : 0032 465 56 21 05
http://cebaph.blogs.lalibre.be/
Rue AKAROVA 6 Boite 5
1050 Ixelles

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel